Visite du Ministre dans la zone ORS
Dr Nango DEMBELE sur le Barrage de Tnsougou
LE NOUVEAU GOUVERNEMENT
Dr Nango Dembele en zone cotonnière CMDT
Un ministre satisfait de ce qu’il a vu et entendu
La distribution des équipements agricoles du second programme de 500 tracteurs doit commencer incessamment

Accélération du rythme des aménagements des terres

Un programme d’investissements de 250 milliards de F CFA sur cinq ans validé par le CA de l’ATI

Le programme d’investissement de 250 milliards de FCFA sur cinq ans a été validé par le Conseil d’administration de l’Agence d’aménagement des terres et fournitures de l’eau d’irrigation (ATI).

Ce plan d’investissement prévoit la réalisation de plusieurs activités relatives à l’aménagement des terres agricoles et la fourniture de l’eau d’irrigation.

Créée par ordonnance le 16 juillet 2015, l’ATI a pour principale mission d’accélérer le rythme des aménagements pour assurer la sécurité alimentaire à travers la fourniture de l’eau d’irrigation. Elle a tenu la deuxième session de son conseil d’administration, jeudi dernier, dans la salle de conférence de la Direction des finances et du matériel du ministère de l’Agriculture. La session était présidée par le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé.

Pour cette deuxième session, les administrateurs se sont penchés sur les rapports d’activités et d’exécution du budget 2016-2017 et l’approbation des projets de programmes d’activités ainsi que le budget 2017.

A l’ouverture des travaux, le PDG de l’ATI, Dr Lamissa Diakité, a rappelé que son agence doit contribuer à la satisfaction des besoins en terres agricoles aménagées, appuyer la réalisation des infrastructures et équipements ruraux dans les bassins de production et d’accompagner les producteurs dans la gestion des aménagements hydro agricoles.

Deux ans après sa création, poursuit-il, l’ATI a élaboré un cadre organique et un organigramme, le manuel de procédures de gestion comptable administrative et financière ainsi que le plan d’investissement et de mobilisation des ressources financières. Ces documents, dit-il, sont présentés aux administrateurs pour analyse.

De son côté, le ministre de l’Agriculture a rappelé l’importance de l’ATI dans le développement rural. Selon Dr Nango Dembelé, la production agricole est essentiellement tributaire des aléas climatiques et handicapée par la fluctuation des précipitations avec, comme conséquence, la forte vulnérabilité des populations rurales face aux différentes crises alimentaires.

Pour y faire face, il était prévu, par le projet présidentiel, l’aménagement de 100. 049 ha en maîtrise totale d’eau et 47. 848 ha en maîtrise partielle. Toutes les activités de l’ATI s’inscrivent dans le cadre de cette vision du département qui consiste en la réalisation de ce projet, dira le ministre.

A l’issue des travaux, les administrateurs ont validé le cadre organique, le manuel de procédures, le plan d’investissement et de mobilisation des ressources.

Ce plan d’investissement prévoit 250 milliards sur cinq ans, sur lesquels 158 milliards de F CFA sont disponibles et 100 milliards sont à rechercher. En ce qui concerne la mobilisation de ce gap, le PDG s’est dit optimiste dans la mesure où plusieurs partenaires ont manifesté leur volonté d’accompagner l’ATI à atteindre ses objectifs.

Les membres du conseil d’administration ont aussi validé le budget annuel soumis à leur appréciation. Celui-ci est estimé à 256. 201. 590 FCFA. Ils ont exhorté l’ATI à aller vite pour accélérer le rythme des aménagements, sortir l’agriculture des aléas climatiques et favoriser la réalisation de l’autosuffisance alimentaire par l’installation de grandes exploitations agricoles au niveau des bassins de production.

M. SIDIBE

Informations supplémentaires