Le ministre de l’Agriculture a bouclé, ce dimanche, une visite de deux jours dans l’Office du Niger. Un périple, dans les zones de Ké-Macina, de Kolongo et de Mbéwani, qui a permis à Dr Nango Dembélé de prendre la température de l’avancement de la campagne agricole 2017 – 2018.

«Une campagne satisfaisante qui va à l’atteinte des objectifs fixés». C’est ainsi que le ministre de l’Agriculture conclut ses deux jours de visites dans l’Office. Cette déclaration est faite à M’Béwani, à l’endroit qui a abrité, trois mois plus tôt, le lancement de la campagne agricole. Sur la parcelle repiquée avec la repiqueuse manuelle offerte aux femmes par le président de la République. Dans l’Office, Nango Dembélé a parcouru des dizaines de kilomètres. Parfois à pied. Car, en sacrifiant son repos dominical, l’expert en développement rural a voulu, de visu, mettre le doigt sur l’effectivité de l’avancement de la campagne.

L’étape de la parcelle repiquée avec la repiqueuse manuelle offerte aux femmes par le président Ibrahim Boubacar Keita fait suite à la visite de cinq autres parcelles. Rien que pour la journée du dimanche. Ainsi après une escale au barrage de Markala – à la fois point de départ des activités du jour et du système d’irrigation de l’Office du Niger – le ministre de l’Agriculture s’est rendu à Hérémakono puis à Thing pour s’apercevoir de la physionomie de la campagne. Toujours dans la zone rizicole de M’Béwani, Nango Dembélé s’est rendu à Choubougou. Là, il a exploré les parcelles de démonstration de l’utilisation de semoir fabriqué par la Société Coopérative artisanale des Forgerons à l’Office du Niger (SOCAFON).

A Choubougou, le ministre et sa délégation ont été impressionnés par le savoir-faire des forgerons de SOCAFON. L’engin présenté va dans le sens de l’ambition agricole de notre pays. Car, c’est la fois un matériel de semis à grande échelle et un équipement de labour à capacité étendue. En effet, entraîner par un moteur de 13 à 16 CV, le semoir, selon ses fabricants, peut cultiver 0,40 hectare à l’heure, avec une équipe d’une à deux personnes. Quant à la herse, elle laboure,  le demi-hectare à l’heure avec une largeur de travail de 150 cm.

Partis pour M’Béwani à 09h, le ministre et sa délégation achèveront leur deuxième journée de visite à 15h. Un déjeuner à Ségou avec au menu le bon riz de l’Office mettra fin à l’expédition.

Mamadou TOGOLA

Envoyé spécial à Ségou

Informations supplémentaires