L’Agence d’aménagement des Terres et de fourniture de l’eau d’Irrigation a été créée par l’Ordonnance n° 2015-016/P-RM du 02 Avril 2015, en tant qu’Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC). L’Agence a pour mission de contribuer à la satisfaction des besoins en terres agricoles aménagées, d’appuyer la réalisation des infrastructures et équipements ruraux dans les bassins de production et d’accompagner les producteurs dans la gestion des aménagements hydro agricoles. A cet effet, elle est chargée :

  • de mener des opérations d'aménagement de terres et de création d'infrastructures de maîtrise de l’eau ;
  • de réaliser des opérations d'aménagements pastoraux et aquacoles et de création d'infrastructures et d'équipements nécessaires à leur exploitation durable ;
  • d'installer les exploitants agricoles (exploitations agricoles familiales, entreprises agricoles) sur les différents aménagements ;
  • d’accompagner les démarches de sécurisation foncière et appuyer le processus de délivrance de baux dans les grands bassins d'irrigation ;
  • d’appuyer les services techniques et les offices dans la mise en œuvre des programmes nationaux d'aménagement, de gestion des périmètres irrigués ;
  • d’accompagner les producteurs dans la gestion et la maintenance des infrastructures et équipements ruraux réalisés.
  • Suite à la ratification de l’Ordonnance de création de l’Agence par l’Assemblée Nationale en juin 2015, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l'Agence ont été fixées par le Décret n°2075-0326/P-RM du 06 mai 2015.

 Etat d’exécution des activités :

Cette phase de lancement a été marquée par la conduite des activités majeures dans des processus d’opérationnalisation de l’ATI et de la Déclaration de Dakar. Ainsi, l’Agence a mené une série d’actions parmi lesquelles il convient de noter :

  • l’élaboration des documents réglementaires pour le fonctionnement et la gestion de l’Agence ;
  • l’identification de projets et le démarrage de leurs études;
  • la recherche de partenariat pour le financement de projets ;
  • l’identification de sites et l’élaboration de TdR pour la mise en place de Nouveaux Villages Agricoles (NVA)
  • la préparation du Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’Irrigation au Sahel (PARIIS) ;
  • la préparation du projet de Développement de l’Agriculture Commerciale en zone Office du Niger (PADAC –ZON)
  • la tenue de la session inaugurale du Conseil d’Administration de l’Agence le 15 septembre 2016.

 Difficultés

 Au cours de cette phase de démarrage, les difficultés rencontrées sont:

  • L’Agence n’a pas bénéficié d’affectation suffisante de ressources humaines;
  • L’Agence n’a pas de ressources financières permettant le recrutement de personnel qualifié;
  • L’insuffisance de moyens matériels et logistiques.

 Perspectives :

Les activités programmées se focaliseront sur la poursuite du processus de l’opérationnalisation de l’Agence, la finalisation de la préparation du PARIIS Mali et la préparation du PADAC-ZON.  A ce titre, les activités porteront essentiellement sur les points suivants :

  • La poursuite de la recherche de ressources humaines ;
  • l’élaboration des documents de gestion de l’Agence (manuels de procédures, accord d’établissement, règlement intérieur, etc.) ;
  • l’élaboration d’un plan d’investissement quinquennal 2017 -2021
  • l’acquisition de matériels et d’équipements ;
  • la poursuite de l’identification de projets et démarrage de leurs études;
  • la recherche de partenariat pour le financement de projets ;
  • La finalisation de la préparation et le lancement du PARIIS-Mali ;
  • La poursuite des activités préparatoires du PADAC-ZON.

Suite à la ratification de l’Ordonnance de création de l’Agence par l’Assemblée Nationale en juin 2015, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l'Agence ont été fixées par le Décret n°2075-0326/P-RM du 06 mai 2015.

Situation des Ressources humaines

La situation des ressources humaines de l’Agence se présente comme suit :

 

L’ATI ayant comme mission essentielle la réalisation d’aménagement hydro agricole en vue d’accélérer les rythmes d’augmentation des superficies irriguées en rapport avec le vaste potentiel aménageable du pays et la volonté politique et les ambitions de la LOA. Elle devra se doter d’un programme d’intervention très ambitieux à cours moyen et long terme. Un Plan d’investissement prioritaire est en cours de préparation. Ce plan sera conçu pour la réalisation de projets prioritaires dont les fiches sont données en annexes de la présente note.

 

 

Informations supplémentaires